Buiten

Buiten, quand j’ai démissionné, j’ai embrassé ma femme et ma fille

En décembre 2018, aux éditions Cactus Inébranlable

Buiten commence par un licenciement vécu comme l’ultime libération, le point de départ de tous les possibles, se poursuit dans un restaurant gastronomique qu’il s’agit de collectiviser, puis dans un train à détourner…

En chemin, le narrateur, sa femme et sa fille deviennent des migrants qui descendent vers le Sud. Est-ce dès lors étonnant qu’ils croisent d’autres migrants qui font le chemin inverse ?

Et qu’ils finissent par danser nus dans les vignes, tous ensemble, avec les policiers venus les arrêter ?

C’est cette histoire, cette rencontre improbable, que Michaël Lambert nous raconte dans ce Buiten aussi pétillant de joie et de vitalité que bouleversant d’émotion.

buiten-couverture

Découvrez les premières pages en cliquant ici !

Agenda :

  • En dédicace au salon des Fugueurs du Livre, au musée Curtius à Liège, le samedi 1er décembre et le dimanche 2 décembre, de 14h à 16h30.
  • Présentation lors de l’Apéro littéraire de la ville de Liège, au musée Curtius, le vendredi 14 décembre, à 18h.
Publicités

Et vous ? Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s